logo
logo

For more related articles, please consult the section on publications

Les Enjeux Éthiques De La Contrainte Budgétaire Sur Les Dépenses De Santé En Milieu Hospitalier

La problématique du financement et des dépenses dans l’écosystème sanitaire est une préoccupation quasi-constante des politiques publiques en matière de santé dans tous les pays du monde. Ainsi, la mobilisation des ressources financières quel qu’en soit son objectif devrait se soumettre à un corpus normatif codifié ou non au regard de la diversité de ces sources de financement. En effet, outre le fait que le financement en santé constitue l’un des six piliers essentiels d’un système de santé, il permet également d’accéder à d’autres types de ressources telles que les ressources humaines, matérielles, communicationnelles.

Les systèmes de santé contemporains étant à la recherche d’une triple autonomie (financière, managériale et technique), l’immixtion  dans l’environnement sanitaire en général, et de l’écosystème hospitalier singulièrement des principes éthiques au delà de tout nous parait désormais pertinent eu égard à la complexité de ses missions. Ce d’autant plus que la pensée éthique contemporaine nous montre comment les questions du bien et du juste tentent de se formuler de façon nouvelle au sein d’une époque où on ne peut plus faire appel à des valeurs morales immuables et transcendantes (Russ et Léguil, 2007). La moralité du contexte capitalistique dans lequel se meuvent les structures sanitaires étant le plus souvent porteuse de valeurs qui ne soient pas toujours en congruence avec la codification morale universelle. Toute chose qui appelle à inscrire une certaine rigueur qui va au delà de ce code normatif imposé par la morale pour convoquer l’éthique de l’action, et l’action de l’éthique comme variables suprêmes de référence en contexte de dépenses en milieu hospitalier. Etant donné que « …aucune morale générale ne peut nous indiquer ce qu’il y a à faire… » (Sartre cité par Déjours, 2007). Le terme d’éthique se distinguant de celui de morale en ce sens que la morale renvoie davantage à un corps constitué de normes alors que l’éthique implique un questionnement sur la norme elle-même. L’éthique s’interroge sur les fondements de ces normes et du même coup se confronte à l’absence de critères moraux immuables. Ces enjeux  éthiques dans les contraintes budgétaires, pour ce qui est des dépenses de santé en milieu hospitalier permettront au système de garder intacte ses chances d’atteindre les objectifs d’améliorer l’état de santé des populations bénéficières de l’offre des services de santé, ainsi que la pérennisation des ressources qui servent à l’atteinte de ces objectifs à long terme d’une part, et d’autre part l’appel à plus d’humanisme dans la conception et la mise en œuvre des politiques de financement de l’écosystème hospitalier pour ainsi faire de la dignité humaine le leitmotiv des actions entreprises.

La présente recherche qui tente d’examiner les aspects généraux de la question des enjeux éthiques des contraintes budgétaires en milieu hospitalier, focalise son attention sur variables qui privilégient une alliance quasi-parfaite autour des concepts d’équité, de justice sociale, d’éthique dans le financement des activités de l’écosystème hospitalier, de la dignité humaine et l’atteinte des objectifs escomptés dans un environnement économique dominé par la philosophie du capitaliste que Al capon reconnait comme n’ayant que cure de la morale.

Papier pour la conférence académique internationale tenue par NDIBI ABANDA Jean ce 20/02/2021

Author: NDIBI ABANDA Jean

Download Full Paper

Browse Articles
Archives