RUFSO

La Contribution des Téléphones Mobiles a la Promotion de la Sante Communautaire

Résumé

De nombreuses craintes sont aujourd’hui formulées quant à la nocivité des champs de radiofréquences émis par les téléphones portables sur la santé. Etant donné que la tête et la peau sont les organes les plus exposés, la circulation sanguine cérébrale, la microcirculation cutanée au niveau du visage et l’activité électrique du cerveau sont spécifiquement concernées. A cet effet, nous avons mené deux études chez des volontaires adultes sains pour évaluer la vitesse du débit sanguin cérébral dans les artères cérébrales moyennes par Doppler transcrânien et le micro-débit sanguin cutané du visage par laser Doppler flux métrique dans la première étude ; et pour détecter d’éventuelles modifications dans l’activité électrique du cerveau par électroencéphalographie dans la deuxième.

L’exposition aux radiofréquences était réalisée par deux téléphones issus du commerce, un Réel qui émettait des radiofréquences et chauffait en même temps et l’autre Shama qui chauffait seulement sans émission. La première étude na pas montré d’effet des radiofréquences sur la vitesse du débit sanguin cérébral au niveau des artères cérébrales moyennes, pourtant une augmentation significative du micro-débit sanguin cutané pendant l’exposition Réelle par rapport à l’exposition Shama a été observée alors que l’augmentation de la température de la peau était identique dans les deux sessions d’exposition Shama et Réelle. L’activité électrique du cerveau a présenté une diminution dans la puissance spectrale de la bande de fréquence alpha (8-ͳʹ (zoo pendant et après l’exposition Réelle par rapport à l’exposition shama.

Author: Nizeyimana Jean BaptisteZongo Jean Marie, Pima Tiba  and Bunkembo Mampidu Magloire

Download Full Article

© 2021 The Author(s). Published in  RUFSO Journal Article,Volume 21

Facebook
Twitter
LinkedIn